Au service de la France - saison 1 Bande-annonce VF

AU SERVICE DE LA FRANCE, EN LIGNE

Arte produit des séries comiques (réussies). Au service de la France constitue un bel exemple que la chaîne a décidé de prolonger sur le web. L’expérience transmédia (ludique qui plus est) fonctionne au moins aussi bien que la série. Ce n’est pas la première fois, et probablement pas la dernière, qu'Arte procède de la sorte - nous y reviendrons sans doute - mais l’occasion est trop belle pour ne pas écrire quelques lignes sur cet exemple. Bon pour le service !

Au service de la France, c’est un OSS 117 intello. La série est donc écrite par Jean-François Halin, déjà à l’œuvre dans les films de Michel Hazanavicius, et produite par Arte. « Événements » en Algérie française, décolonisation africaine et bloc de l’est rythment la vie du « service » et de la troupe improbable qui le compose. Chaque agent est en charge d’une zone et possède une personnalité propre. Ce qui les rassemble : les pots quotidiens et une certaine faculté à ne pas comprendre ce qu’il se passe autour d’eux. Au milieu de tout cela, André Merlaux est soumis au test, prononcez « tsèt », pour devenir agent.

 
© Arte Creative

© Arte Creative

UNE EXPÉRIENCE TRANSMÉDIA

Les 12 épisodes de 26 minutes remplis d’humour absurde passent vite. Les quiproquos à la limite du politiquement correct s’enchainent comme dans les OSS, simplement sur la base de références plus obscures. C’est sans doute pourquoi Arte Creative prolonge le plaisir en ligne. Le spectateur est invité à passer le tsèt à son tour. Chaque personnage fait son brief avant le début de chaque « module ». On répond ensuite à un petit quizz décalé, où l’on doit se mettre dans la peau de son instructeur. Quelques vidéos bonus et un mini-jeu complètent le dispositif.

 

 

 

Au service de la France - Le colonel Maurice Mercaillon

 

EN ATTENDANT LA SAISON 2 ?

Arte multiplie les annexes transmédia ludiques à ses projets, dans l’idée de renouveler et rajeunir son public. On espère que la chaîne réussira son pari. D’abord, parce qu’il n’y a que sur Arte que nous avons trouvé des séries comme celle-là. Ensuite parce que c’est bien écrit. Que ce soit à la télé ou sur le web, Au service de la France créé un univers cohérent, absurde mais cohérent. En faisant le tsèt après avoir regardé la série, on connaît les personnages et on imagine sans trop de problèmes les réponses attendues. Le tout prend environ une demi-heure, sans que le rythme ne retombe. Arte est donc arrivé à créer de l’attente pour la saison 2, de notre côté en tout cas . 

CATÉGORIES